La Presse écrite et la radio

Page de Michel Kemper du 14 janvier 2017 dans NosEnchanteurs :

http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2017/01/14/les-3-horaces-et-le-coriace/

Il suffit parfois de presque rien, d’une idée fixe, d’un amateur plus coriace qu’un autre, un obstiné, pour sauver non forcément un pan de la chanson mais le précieux souvenir d’un trio qui eut son heure de gloire, que la mémoire collective, saturée et rassasiée, a laissé sur le bas-côté. Merci à François Bellart, par ailleurs membre de l’équipe rédactionnelle de NosEnchanteurs (et collaborateur à la revue Vinyl), de s’être attelé à cette jolie tâche patrimoniale.

S’il vous fallait situer Les 3 Horaces, nous les rangerions aux côtés des Quatre Barbus et des quatre Frères Jacques dont Paul Tourenne, le dernier représentant, vient de nous quitter. C’est d’ailleurs pour chanter Les Frères Jacques en préparation du Gala de l’école hôtelière Jean-Drouant à Paris, qu’un nommé François Parrot crée ce trio en septembre 1954. A l’époque, outre les Barbus et les Jacques sus-nommés, bien d’autres groupes existent qui tous mettent en scène leurs chansons : les Compagnons de la chanson, les Trois Ménestrels, les Garçons de la rue, les Cinq Pères…

Les 3 Horaces, ce sont donc François Parrot, l’instigateur, Michel Orphelin, le plus grand question taille, et Jean-Claude Sergent (aaah, le rire du Sergent !). Leur nom vient du hasard, « en bayant aux corneilles », non « en bâillant à Corneille ». S’ils s’étaient cantonnés au gala de leur école, l’histoire serait bien plus courte (le livre n’est déjà pas bien épais). Mais c’est l’époque des cabarets qui peuplent la fameuse Rive gauche et notre trio à la tronche enfarinée (ils se fardent de blanc à la manière de Pierrot[s] lunaires) tente sa chance. Son numéro est si original qu’ils sont embauchés de suite au Port su salut. Même cause même effet à L’Ecluse, puis au Sully d’Auteuil. C’est là que se pointe un soir Jacques Canetti, qui leur fait faire des télés et va les inclure dans ses tournées…

« Le mime appliqué à la mise en scène de chansons et de sketches constitue leur marque de fabrique et leur bagage de scène » nous dit Bellart qui, photos en abondance à l’appui, retrace le travail (parfois chanson par chanson) et l’histoire de ce groupe en tous points original qui, quinze années durant, participa aux beaux jours d’une chanson particulièrement expressive car pensée et chorégraphiée.

Les 3 Horaces furent à la hauteur d’un répertoire du même tonneau, même nectar ou presque que celui des Frères Jacques, avec eux aussi du Pierre Louki, du Ricet Barrier, du Léo Ferré…

Utile bouquin de l’ami Bellart (en collaboration avec Michel Orphelin, un des Horaces), agréable à lire, qui nous replonge dans un temps que l’Histoire oublie déjà (« une époque bénie » selon Joseph Moalic), dans un trio que la mémoire n’a hélas pas gardé. Ou si peu.

Michel Kemper

Billet de Robin Rigaut dans Vinyl N°112, janvier février 2017 :

Billet de Raoul Bellaïche dans "Je Chante- magazine" N° 13, janvier 2017 :

Superbe papier de Colette Carpentier dans "La Voix du Nord" du lundi 27 février 2017 :

Chronique les 3 Horaces de "Partager d'autres chansons" sur radio pfm 99.9 diffusée à trois reprises au cours de la semaine du 27 février au 4 mars 2017 :

Les 3 Horaces est un groupe d’artistes qui a tourné de 1955 à 1970 avec un spectacle très original de chansons mimées et de pantomimes. Cette chronique donne trois exemples de chansons avec indication des ressorts de leurs mises en scène.

Avec les participants encore vivants de ce trio, grâce à leurs souvenirs et à leurs documents, j’ai reconstitué l’aventure humaine et artistique de leur trajectoire. j’ai analysé leurs débuts, leurs répétitions, leurs prestations, leurs tournées et enfin leur désagrégation, dans "Les 3 Horaces, les artisans imagiers de la chanson" qui vient de sortir chez l’Harmattan. Toutes celles et tous ceux que l’histoire de la chanson intéresse découvriront ce petit livre avec plaisir. Il est en vente à la Grand Librairie, et une séance de signatures est organisée dans les locaux de pfm le samedi 4 mars de 14 heures à 16 heures. Je vous y attends.

Ecoute de la chronique :
Titres diffusés, interprétés par Les 3 Horaces :

1. Les comédiens (Franck Gérald, Pierre Delanoë)
2. La misère noire (Michel Imbert)
3. La guerre des baleiniers (Maurice Fombeure - Jacques Lacôme)

Bonne écoute et venez nombreux !

Entretien avec Nicolas Bugnet diffusé à 3 reprises dans "info 30" sur radio pfm 99.9 le jeudi 2 mars 2017 :

Les 3 Horaces

Entretien avec François Bellart, animateur bénévole à radio PFM, qui vient de publier "Les 3 Horaces, les artisans imagiers de la chanson" aux éditions l’Harmattan. Il y reconstitue l’aventure humaine et artistique du groupe les 3 Horaces, grâce aux souvenirs et aux documents des participants encore vivants de ce trio. Les 3 Horaces ont tourné de 1955 à 1970 avec un spectacle très original de chansons mimées et de pantomimes.

Toutes celles et tous ceux que l’histoire de la chanson intéresse découvriront avec plaisir ce petit livre en vente à la Grand Librairie à Arras.

François Bellart proposera une séance de signatures dans les locaux de Radio PFM, 11 place de l’Ancien Rivage à Arras
samedi 4 mars de 14h à 16h

Ecoute de l'émission :

 

Ces deux actions radiophoniques peuvent se retrouver aussi dans les "chroniques" et dans les "reportages/entretiens" sur le site de radiopfm : http://www.radiopfm.com/

Retour à la page d'accueil des 3 Horaces