Anne SYLVESTRE

Anne Sylvestre, ça fait plus de 40 ans que je la connais, depuis son premier 25cm avec les nénuphars de l'étang dans lequel elle projetait d'aller se jeter dans "Mon mari est parti"... Je l'ai vue plusieurs fois sur scène, avec cheveux longs et guitare, puis avec cheveux courts et pianiste, et j'ai suivi avec fidélité l'évolution de ses chansons et de sa carrière discographique. Anne Sylvestre, pour moi, c'est l'inaccessible référence incontournable de la chanson française au féminin, pas le genre d'artiste qui avait besoin de la plume d'un petit provincial pour se faire connaître...

Tout vient encore de mon ami Eric... Anne venait donner "Partage des eaux" dans sa banlieue, il voulait que la salle des fëtes soit la plus remplie possible, donc j'y suis allé... J'avais déjà écouté le CD en boucle, c'était pour moi une sorte d'apothéose de tout ce qu'elle avait fait jusque-là... Et le spectacle a largement confirmé cette impression, d'être à un climax de son oeuvre !

Le lendemain, j'écris mes impressions sur une liste de discussion internet d'amateurs de chansons. Et Raoul, le rédac'chef de "Je Chante !" me passe un coup de fil : "François, je veux mettre Anne Sylvestre au sommaire du prochain numéro, ce que tu as écrit sur la liste, c'est ce qu'il me faut, reprend-le et fais-moi une page complète...". J'ai laissé les impressions et les souvenirs affluer, et en une soirée, sans y revenir ultérieurement ce qui est contraire à mes habitudes, j'ai écrit le papier...

Et je garde aussi le souvenir de la gentillesse d'Anne : lorsque je lui ai dit que je travaillais à un article sur Jean-Pierre Suc, elle m'y a fortement encouragé et m'a confié le téléphone de leur ancien bassiste, que j'ai pu contacter avec succès...

La vie est une longue chaîne de surprises inattendues !

Article
"Je Chante !" N°29
Septembre 2002
Liens
Retour à la page d'accueil de chansons - bio