Luce KLEIN

Luce Klein, c'était un nom que tous les amateurs des cabarets parisiens des années soixante connaissent bien. Au Cheval d'Or, c'est Annie Colette qui avait pris sa succession... permettant à l'affiche d'avoir toujours sa touche féminine ! C'était aussi quelques 45 tours, et un nom à l'affiche de "Yoyo" de Pierre Etaix...

Et les jeunes artistes passés par Les ACP n'omettaient pas de la citer lorsqu'ils parlaient de leur formation.

Lorsqu'en 2001 je rassemblais de la documentation et des témoignages pour la rédaction d'un article sur Jean-Pierre Suc (lequel attend encore sa publication !!!), j'eus l'idée d'aller rencontrer Luce Klein qui était en même temps que lui au programme du Cheval d'Or. Un après-midi de long nous avons parlé, elle a mis à ma disposition ses souvenirs et son regard pertinent sur Jean-Pierre Suc... Mais pas seulement, nous avons discuté aussi de sa carrière personnelle, de son parcours et de son actualité, à savoir la préparation de son double CD "Dans les poubelles de ma vie" sur lequel j'ai engrangé des informations précieuses. Une superbe après-midi d'automne sur les bords de Marne dans la convivialité !

Lorsque, de nombreux mois après, ce double CD est enfin sorti, c'est peu dire qu'il m'a emballé. J'ai donc proposé une page à "Je Chante !"... Ainsi, alors que le papier sur Jean-Pierre Suc n'est pas encore sorti, la sympathique entrevue de novembre 2001 avec l'artiste aura au moins été productive pour son disque !

Des artistes aussi talentueux, aussi jeunes et aussi dynamiques (bien que septuagénaire), on voudrait en rencontrer beaucoup !