Lorsque Sophie Makhno m'avait reçu pour l'article et l'entretien, elle m'avait aussi demandé un petit texte pour la pochette du CD qu'elle était en train de préparer qui rependrait des chansons de toute sa carrière. Comme Lucien Rioux lui avait introduit son premier 30 cm, elle souhaitait réutiliser cette préface de 1967, et mettre en face mon texte de 2002, qui devait donc avoir à peu près la même dimension. J'étais très impressionné de me retrouver en vis à vis du regretté Lucien Rioux, dont les livres ont participé à mon éducation culturelle sur la chanson. J'ai donc essayé une première mouture que j'ai envoyée à l'intéressée en lui demandant si c'était ce genre de texte qu'elle voulait, et que de toutes façons, il faudrait le reprendre, c'était une esquisse, un brouillon !
Sophie Makhno devait être à l'époque très absorbée, car en plus de son métier, elle avait ses répétitions pour sa rentrée au Sentier des Halles. Et elle ne m'a plus reparlé de ce texte. J'ai pensé qu'elle avait changé d'avis... Et comme j'avais également mon travail professionnel, et que je rédigeais par ailleurs l'article pour "Je Chante !", je n'y ai plus pensé...

Quelques semaines avant son spectacle au Sentier des Halles, elle me demande dans un couriel si je ne voyais pas d'inconvénient à ce que mon petit texte serve non pas au CD, mais au programme... qui était en cours d'impression ! Et c'est en effet très ému que j'ai reçu l'invitation avec mon modeste texte même pas retravaillé, en dessous de celui de Lucien Rioux... Et les mêmes textes étaient imprimés au dos du programme du spectacle !

Retour à la page d'accueil Sophie Makhno