Les 3 Horaces ... que sont-ils devenus ?
Ce nom de groupe fait référence à de fougueux frères, bretteurs mobiles et efficaces, immortalisés par Corneille. Pourtant, Jean-Claude Sergent, Michel Orphelin et François Parrot ne sont pas frères, et ils ont sans doute adopté cette parenté nominative pour l’efficacité qu’elle suggère, et qu’ils acquièrent sous la direction de scène d’Alexandre Jodorowsky.

Leur costume noir, rehaussé de discrets rappels de couleurs vives, et leur maquillage, inspiré de Marcel Marceau, affichaient les intentions de leur personnalité scénique : elle était basée sur les jeux de mains et de visages, sur les déplacements et sur la symétrie que leur trio permettait ; elle était renforcée par la manipulation à trois d’accessoires aussi originaux qu’inattendus, nouveaux à chaque chanson. Leurs voix individuellement belles et de tessitures différentes se fondaient en un ensemble harmonieux. Leur numéro faisait forte impression : il alliait rigueur et beauté, poésie et fantaisie et se situait à un haut niveau de qualité et d’émotion. En reste-t-il, comme pour les Frères Jacques par exemple, quelques enregistrements vidéo dans les archives de l'INA ? En consolation, nous avons quelques vinyles...



 









Leurs deux premiers 45 tours EP Philips (432.104 et 432.116) datent de 1955. Ils sont réalisés sous la houlette de Jacques Canetti qui les programme aux “Trois Baudets”... Dans le premier, les chansons sont signées M. Morin qui doit être un pseudonyme de Michel Imbert. Elles sont enregistrées dans leur costume de scène, avec un accompagnement essentiellement piano et une interprétation très visuelle ! Dans le second, dans les mêmes conditions, ce sont d'autres auteurs, et en particulier ils sont les premiers à enregistrer La Java Martienne de Boris Vian. Cette chanson, reprise dans le coffret Boris Vian et ses interprètes, (Polygram 845 916-2) leur assure ainsi une petite pérennité...

S’il faut croire le dos des pochettes, l’interruption qui a suivi aurait été due à leur service militaire... On était en pleine guerre d’Algérie, et il durait 28 mois ! On les retrouve au début des années soixante avec deux nouveaux 45 tours EP chez Polydor (20 896 et 20 919). Dans le premier se trouvent des chansons d'auteurs connus : J'aime (Les Fleurs) de Ricet Barrier ou Les 400 Coups de Léo Ferré ; Je les ai vus à cette époque-là, et j'ai le souvenir d'une mise en scène somptueuse de ces chansons ainsi que de celle de Michel Imbert La Misère Noire. Dans le deuxième, les chansons sont du "sur mesure" pour la scène de Jacques Lacome et Maurice Fombeure.

C’est enfin chez Unidisc qu’ils accomplissent l'essentiel du reste de leur carrière discographique. D'abord deux 45 tours EP (Ex 45 153 M et Ex 45 185 M) en support de leurs spectacles. Le premier contient des chansons empruntées à des auteurs diversifiés Marie-Josée Neuville (qui ne chantera elle-même ce titre Commedia qu'en 1998 dans son superbe CD chez Rym Musique 1970462) , Ricet Barrier, Pierre Louki et Boris Vian, excusez du peu, et le second comprend des réenregistrements de certaines chansons de leurs débuts. Et sous le même label, ils éditent des disques pour des publics plus ciblés. Pour les enfants, un 25 cm (25 131 A) de chansons originales signées Maurice Genevoix et pour les membres des mouvements de jeunesse, quelques 33 tours 17 cm de chansons traditionnelles à mimer (EX 33 245 ADA, EX 33 247 ADA et CLA 1016), où Le Hans De Schnoekeloch voisine avec Le Roi Dagobert !

Leur trace se perd dans le courant des années soixante... On les retrouve dans un 45 tours simple publicitaire pour une marque de bière (MCS ST 4503), et que Christian Stalla (l’auteur de ces chansons) date de 1967.

La qualité de leur passage dans la chanson et l’originalité de leur jeu de scène mériteraient bien une réédition, et un résumé biographique plus consistant. Que tout lecteur qui pourrait nous mettre sur la piste de l'un des membres du trio, contacte Vinyl par les signaux de fumée !

François BELLART - Juillet 2005
VINYL N°48
Septembre-Octobre 2005
page 13

En 2016, un livre, des chansons et des documents sur les 3 Horaces sont disponibles dans ce site.

Retour à la page d'accueil Les Trois Horaces